Alors qu'il circulait sur la rive de la rivière Cauvery, il fut témoin d'un phénomène étrange mais à fendre le cœur. Des troupeaux de vaches, de veaux et de taureaux beuglaient de douleur, les larmes aux yeux, en circulant autour du corps de leur vacher, connu sous le nom de Moolar, qui venait de mourir.

Rishi Sundaranatha pour qui ni la joie et ni la misère n'avait de sens fut pris soudain d'un inexplicable élan de compassion pour ces animaux. Laissant son corps physique dans un tronc d'arbre creux, il pénétra grâce à ses pouvoirs yoguiques, dans le corps du vacher décédé; celui-ci se leva remontant ainsi le moral du bétail.

Les animaux débordaient de joie devant le retour de leur maître et le léchaient affectueusement. Le soir il ramena le bétail au village et se rendit à la demeure de Moolar, le vacher. Il avisa son épouse qu'il n'aurait désormais plus de lien avec elle et s'en alla à un monastère local, où l'on accueillit pour la nuit.

Le jour suivant désirant poursuivre son voyage, il revint à l'endroit où il avait laissé son corps à l'abri des raids nocturnes des animaux sauvages et et des oiseaux. A sa grande consternation, il ne trouva pas son corps.

Assis en méditation, il réalisa que c'était le Seigneur Shiva lui-même qui avait subtilisé son corps, de façon à ce qu'il servit, dans un corps du sud de l'Inde, d'interprète tamil désigné par Shiva en matière de grands mystères de la vie. Dès lors, il fut connu sous le nom de Thirumoolar. Le nom thiru signifie "saint"; les villageois avaient réalisé combien le vacher était devenu saint.

Babaji et la tradition du kriya yoga des 18 siddhas - Marshall Govindan

par aum