Hugo: L'art n'est pas susceptible de perfectionnement

"La beauté de l’art, c’est de n’être pas susceptible de perfectionnement. Un chef-d'œuvre existe une fois pour toutes. Le premier poète qui arrive, arrive au sommet. Vous monterez après lui aussi haut, pas plus haut. Le chef-d’œuvre d'aujourd’hui sera le chef-d’œuvre de demain. Shakespeare change-t-il quelque chose à Sophocle? Cornélia dépasse-t-elle Antigone? L'art n’est pas susceptible du progrès intérieur. De Phidias à Rembrandt, il y a marche et non progrès. Les fresques de la Chapelle Sixtine ne changent rien aux métopes du Parthénon. Les chefs-d'œuvre ont un niveau, le même pour tous, l’absolu. Cette quantité d’infini qui est dans l’art est extérieure au progrès... elle ne dépend d’aucun perfectionnement de l’avenir..."

Victor Hugo

par J.Omer