Affichez directement sur ce blog votre témoignage concernant un ou des effets secondaires que vous avec eu suite au vaccin H1N1. Vous n'avez qu'à cliquer sur COMMENTAIRES au bas de ce texte pour rédiger votre écrit. Voici les questions auxquelles nous vous suggérons de répondre:

1- Votre pays, votre région, votre sexe, votre âge et vos coordonnées 2- Votre état de santé générale avant la vaccination (maladies chroniques, etc.) 3- La date où vous avez reçu le vaccin 4- Le nom du vaccin et son fabricant 5- Les effets secondaires ressentis et la séquence de ces manifestations; combien de jours après le vaccin, combien de temps ont-ils duré, etc. 6- Quels soins vous avez reçus 7- Autres informations pertinentes.

Évitez de mettre de témoignages anonymes puisque le but est de répertorier les effets secondaires dans la population.

Merci de votre implication.

Lisez, en bas des articles, un écrit qui expose les incohérences de la vaccination mondiale, les conflits et collusions de l'industrie pharmaceutique, les dangers scientifiquement démontrés des vaccins ainsi que de multiples informations que les médias ne vous donneront jamais!

retour blog - 13 commentaire(s) - lien permanent - Faire connaitre ce blog

Article précédent | < Retour Commentaires

  1. 1 Patrick Paquet écrit le mercredi 25 novembre 2009, A 01:21

1. L'ami d'un collègue qui a reçu le vaccin a vu son voisin immédiat être évacué par ambulance quelques minutes après avoir reçu son vaccin... choc anaphylactique?

2. La femme de l'ami d'un collègue a moi qui a reçu le vaccin a été partiellement paralysé d'un côté du corps. Je ne connais pas la gravité de la paralysie ou si la personne en question s'est remise depuis.

J'ai demandé à des gens près de moi s'ils avaient eu connaissance d'un effet secondaire sévère suite à un vaccin de la grippe saisonnière... personne n'en connaissait.... et pourtant, on veut nous faire croire que les effets secondaires sont moindres pour le vaccin de la grippe H1N1 que la grippe saisonnière.... incohérence!!!Répondre

  1. 2 Karine Lamoureux écrit le mercredi 25 novembre 2009, A 03:22

Je suis massothérapeute. Une de mes clientes enceinte de 32 semaines a reçu le vaccin contre la grippe H1N1 en novembre 2009. Elle a commencé à éprouver des maux de têtes 2-3 jours après celui-ci. Auparavant, elle était en bonne santé. Elle avait eu des nausées en début de grossesse.Répondre

  1. 3 Claude Gélinas écrit le mercredi 25 novembre 2009, A 05:22

Bravo pour cette initiative — les Québécois doivent refuser ce vaccin empoisonné (et il est empoisonné, pour vrai) mais pour ceux qui ont eu la mauvaise idée de se faire vacciner, il faut dénoncer tous les effets secondaires.

N'oubliez pas que les effets peuvent avoir lieu à court, moyen et long terme.

Le poison agira très longtemps dans votre système et l'ADN du nanovirus de l'influenza A(H1N1) aura désormais tout le loisir d'utiliser votre corps (comme hôte) pour influer sur les mutations des autres virus de grippe (comme la H3N2 saisonnière) et contribuer à l'émergence de nouveaux super-virus, dont vous serez probablement la première victime.

Il n'y a RIEN de drôle avec la vaccination.

Réveillez-vous, Amis Québécois!Répondre

  1. 4 TV KA SOS écrit le mercredi 25 novembre 2009, A 18:23

Voir reportages en caméra cachée sur les vaccins et médecins!!! Sur Ubest1 TV KA SOS' Merci d'avanceRépondre

  1. 5 Patrick Paquet écrit le mercredi 25 novembre 2009, A 22:24

Voici le texte intégral que j'ai reçu aujourd'hui :

Bonjour à vous tous et toutes,

Nous tenons à vous informer qu’une élève de l’école Sainte-Anne a subi un choc anaphylactique aujourd’hui après avoir été vaccinée contre la grippe A(H1N1). La directrice nous a rapporté que les premiers symptômes sont apparus environ 17 minutes après que le vaccin lui eut été administré, alors que l’enfant était de retour à bord de l’autobus. La jeune fille a commencé à se sentir faible, est devenue blanche et moite. Lorsqu’on lui a demandé de se lever, elle s’est effondrée dans les bras de l’adulte accompagnateur. On a rapidement transporté l’enfant jusqu’au centre, où des infirmières lui ont administré deux doses successives d’adrénaline afin de dégager ses voies respiratoires et mettre fin à ses spasmes. L’enfant a ensuite été transportée à l’hôpital du Haut-Richelieu. Fort heureusement, elle est maintenant hors de danger.Répondre

  1. 6 Carmen écrit le vendredi 27 novembre 2009, A 18:38

Parlez-vous de l'hôpital du Haut-Richelieu à Saint-Jean-sur-Richelieu ? Si c'est le cas, c'est près de chez nous. Dites-mois, l'école Sainte-Anne est dans quelle ville et fait partie de quelle commission scolaire ? Comment se fait-il qu'on ne nous informe pas de ces réactions ?

  1. 7 MÉLANIE écrit le dimanche 29 novembre 2009, A 05:41

laurentides. une amie m'a raconté que quelqu'un de son entourage qui a été se faire vacciner, a vu une petite puce de 6 ans près d'elle faire un arrêt cardiaque immédiatement après avoir reçu son vaccin... il l'on heureusement réanimée!!! ma soeur qui est enseignante m'a dit qu'il manquait 5 élèves depuis quelques jours suite au vaccin: nausées, vomissements, éruptions cutanés, palpitations cardiaques... même qu'il y a quelqu'un qui a paralysé d'un côté... mais les infirmières l'on rassuré en lui disant que c'était normal et que ça pourrait durée environ 3 mois... n'est-ce pas rassurant!?!Répondre

  1. 8 Arthur Scott écrit le lundi 30 novembre 2009, A 04:55

Pourriez-vous donner les noms des personnes citées qui ont été victimes de ce vaccin ? Sans cela, votre témoignage n'a aucune valeur et il sera facile pour les autorités de Santé Publique de dire que ce sont des inventions ! Si chacun ne prend pas ses responsabilités, il va y avoir une hécatombe. Et à moyen terme, les effets secondaires seront encore bien plus graves que ce qu'on observe actuellement. Alors donnez vos noms et coordonnées, pour que les journalistes puissent vous contacter. C'est une question de civisme ! Merci.

  1. 9 CHUPACABRA FRANCE écrit le dimanche 29 novembre 2009, A 12:05

source : la tribune

[[latribune.fr|http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/grippe-a-notre-dossier-complet/20091112trib000442852/vaccin-grippe-a-premier-cas-d-effet-secondaire.html ]]

Vaccin grippe A : premier cas d'effet secondaire

La vaccination contre la grippe H1N1 pour le grand public a commencé ce jeudi, sans rencontrer un grand succès. Un cas probable de syndrome Guillain-Barré a été signalé après la vaccination.

Premier cas d'effet secondaire pour le vaccin contre la grippe A en France. Le ministère de la santé a annnoncé ce jeudi soir qu'un cas "probable" de syndrome Guillain-Barré, une maladie rare du système nerveux périphérique, avait été signalé après vaccination. "Il s'agit d'une forme modérée et uniquement sensitive, qui a évolué favorablement", a-t-il précisé.

Chaque année en France, "1700 à 1800 cas de syndrome de Guillain-Barré donnent lieu à une hospitalisation, soit 5 par jour", note le communiqué, qui précise que "dans la plupart des cas la survenue d'un syndrome de Guillain-Barré est liée à un épisode infectieux, bactérien ou viral, dont la grippe". "L'attribution d'un syndrome de Guillain-Barré à une vaccination nécessite une expertise approfondie" qui sera conduite par l'Agence de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). (...)

latribune.frRépondre

  1. 10 CHUPACABRA FRANCE écrit le dimanche 29 novembre 2009, A 12:08

source : le monde

[[lemonde.fr|http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/11/14/grippe-a-quatre-cas-graves-d-effets-indesirables-apres-une-vaccination_1267175_3244.html ]]

Grippe A : quatre cas graves d'effets indésirables après une vaccination

Quatre-vingt-onze cas d'effets indésirables, dont quatre considérés comme "graves", ont été signalés en France chez des personnes ayant été vaccinées contre la grippe A(H1N1), a indiqué l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), dans son bilan hebdomadaire publié vendredi 13 novembre. Ce bilan couvre la période allant du 21 octobre au 10 novembre, au cours de laquelle 100 000 personnes ont été vaccinées.

Ces quatre cas concernent deux affections neurologiques, une réaction allergique et une affection respiratoire. Ils comprennent celui - signalé la veille - d'une professionnelle de santé de 37 ans chez laquelle "un diagnostic de syndrome de Guillain-Barré de forme modérée est suspecté". Le bulletin précise que cette femme "a présenté des paresthésies (fourmillements, troubles de sensibilité), ascendantes des pieds jusqu'au cou et irradiant vers les membres supérieurs, six jours après la vaccination par Pandemrix". Ce vaccin, fabriqué par le laboratoire GlaxoSmithKline, est le seul actuellement disponible en France. (...)

Paul BenkimounRépondre

  1. 11 soufar écrit le dimanche 29 novembre 2009, A 12:41

des symptômes étranges apparus sur les pèlerins marocains vaccinés contre le virus h1n1 : maux de tête, gonflement des pieds, des problèmes respiratoires qui ressemblent aux symptômes de l'asthme ....le lien est ici : [[74.53.192.83|http://74.53.192.83/?artid=31204. ]] chez nous au Maroc les médias parlent de cas répertoriés mais aucune campagne de vaccination n'est déclarée.Répondre

  1. 12 CD écrit le dimanche 29 novembre 2009, A 18:59

Bonjour de Montréal,

Mon frère a été vacciné, résultat: il a été très malade (symptômes grippaux) pendant deux jours et affaibli pendant une semaine. Pourtant c'est un homme de 6' 1" en bonne santé. Ma mère a aussi eu des effets secondaires: depuis deux semaines et quelques heures après la vaccination un œil et une narine ne cesse de couler. Depuis ce temps, elle doit continuellement s'essuyer l'œil et la narine. À 89 ans, cardiaque et diabétique, elle n'avait pas besoin de ça en plus. J'ai dû retourner une enfant fiévreuse à la maison le lendemain de sa vaccination.

Je me demande ce que l'avenir démontrera dans c'est trois cas qui font partie intégrante de mon entourage immédiat.

La façon dont est administré ce vaccin mérite d'être questionnée. Il est donné en masse sans que de tests préalables démontrent le besoin de vaccination et c'est là son plus grand défaut.Répondre

  1. 13 Arthur Scott écrit le lundi 30 novembre 2009, A 04:51

Pourriez-vous donner les noms des personnes citées qui ont été victimes de ce vaccin ? Sans cela, votre témoignage n'a aucune valeur et il sera facile pour les autorités de Santé Publique de dire que ce sont des inventions ! Si chacun ne prend pas ses responsabilités, il va y avoir une hécatombe. Et à moyen terme, les effets secondaires seront encore bien plus graves que ce qu'on observe actuellement. Alors donnez vos noms et coordonnées, pour que les journalistes puissent vous contacter. C'est une question de civisme ! Merci.

Signature pour votre commentaire

Adresse e-mail (facultatif):

M'avertir d'un nouveau commentaire de cet article code de vérification (ci-dessous)

source: vaccinh1n1.blog.mongenie.com

Publié par therese